Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 14:45

Le projet de réforme des Institutions a été adopté par l'Assemblée Nationale le jeudi 10 juillet.  Aprés son passage devant le Sénat, la semaine prochaine et si le projet est adopté dans les mêmes termes, le Congrés sera donc convoqué à Versailles le 21 JUILLET 2008.  

le Parti Socialiste, les Verts, le PC ayant décidé de voter contre, il reste donc deux semaines à Sarkosy et au gouvernenement pour trouver la majorité qualifiée des 3/5 des voix nécessaire à l'adoption définitive de ce projet.

L'actuel projet de réforme ne peut être adopté au Congrès, prévu le 21 juillet, que si le président et le gouvernement convainquent quelques députés ou sénateurs de la gauche de voter pour ou, au moins, de ne pas voter.

C'est ainsi qu'interviennent les marchandages, entre partis, entre élus, prébendes et autres mauvaises ficelles de notre cinquième république.

voir article de Patrick Jarreau dans le Monde : http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/07/11/le-senat-barricade-dans-la-cite-interdite-par-patrick-jarreau_1072505_3232.html

"Le Parti radical de gauche, formation dont le programme et sans doute l'existence échappent à la quasi-totalité des électeurs, fait revivre la tradition oubliée des groupes charnières, car ses onze députés et sept sénateurs pourraient faire la différence. Quelques socialistes sont l'objet des attentions gouvernementales, bien que le bureau national du PS se soit prononcé, à l'unanimité, contre la réforme. Les centristes exultent : ces moments de grâce rachètent ceux où ils vont chercher, penauds, les accords avec la droite sans lesquels ils ne peuvent être élus. A l'UMP, vingt ou vingt-cinq députés et sénateurs s'apprêtent à faire payer au président de la République les mauvaises manières qu'il a eues à leur égard."


Cest ainsi que  "
Nicolas Sarkozy a ainsi fait une fleur à Jean-François Hory, ex-président du PRG, qui vient d'être nommé au Conseil d'État ".

D'autres attendent peut être un coup de téléphone ou une rencontre indivisuelle.

Tous ces marchandages n'auraient pas non plus été possibles par la procédure référendaire.

La "République Irréprochable" de Sarkosy, se termine ainsi dans des méthodes d'un autre âge qui caractérisent au fond la république inacceptable qui se met en place de façon insidieuse mais continue depuis la réforme du quinquennat et la présidentialisation rampante de notre régime politique dépassé.










Partager cet article

Repost 0
Published by candidat 007 - dans La réforme de 2008
commenter cet article

commentaires

Peretz 16/07/2008 22:11

La "démocratie" Française des élites est morte...vive la démocratie citoyenne, ce qui est un pléonasme.Pour cela formez des "cercles" de constituants.

renault 13/07/2008 17:07

Le 21 septembre 2008 se tiendront des élections sénatoriales (combien de PRG ?) pour l'avenir immédiat de notre pays.
Les programmes sont finalisés et les professions de foi difficiles à "dénicher" sauf s'il ont est "grand électeur" (1ère moitié de l'alphabet des départements). Mais rien n'est impossible à qui est déterminé :-)

bernard 29 12/07/2008 17:32

le combat démocratique est continu et permanent. C'est aux hommes de le faire vivre indéfiniment.

Il n'y a que peu de moyens de lutter contre la corruption; Un des moyens est d'empêcher les hommes de rester au pouvoir trop longtemps et de les empêcher de cumuler les pouvoirs.

Aujourd'hui il est urgent de précariser les gens au pouvoir ( mandat unique,renouvellement radicalement limité); c'est pour cela que ce blog a été créé.

Quant à la démocratie directe, elle ne peut exister dans nos sociétés complexes. En revanche il faut utiliser le plus possible des procédures de démocratie directe ( référendum etc.) mais vous ne reviendrez pas sur la démocratie représentatitive. Supprimer la représentatitivé est complétement utopique et en plus dangereux à mon avis.

Kalki 12/07/2008 13:08

Bien heureux d’être dans MA caverne, mon propre esprit ouvert, comme Zarathoustra.

Qui d’entre ceux qui ne proposent rien et veulent rétablir d’anciennes valeurs, qui ont montrées maintes fois leurs corruptibilités
et celui qui pense qu’autre chose de mieux est possible.

Se conduit en homme ?

En homme libre qui ne veut ni asservir ni être asservis.

Une ’Meilleure ’ République (à nouveau refondé) durera une a deux générations au mieux ( avec des personnalités politiques de bonne volonté), et comme l’aristocratie (la classe supérieur) en appelle a l’aristocratie, la république se corrompras.

Simplement parce que le pouvoir corrompt ( les classes), et c’est humain.

En fait, il règne un sentiment (parfois infondé) qu’il faut reformer tout à tout va... c’est pour que le politique ait un sens d’exister, mais ça corrompe également les fondamentaux des sociétés.
C’est aussi pour combattre le mal être de certain en manque de ’Nouveauté ’, des gens insatiables, partisans égocentriques dans leur microcosme, ’survivant ’ dans une société qui roule toujours plus vite, sans savoir ou elle va.

Si vous croyez qu’une société, même avec des contre-pouvoirs et des élus (démocratiquement élut) peut ne pas se corrompre, alors expliquez-moi comment...

Car en regardant l’histoire de l’humanité, nous ne voyons que corruptions.

Bienvenue

Bienvenue sur le blog de la rénovation démocratique. Notre combat est de faire la promotion du Pacte démocratique, de promouvoir l'instauration d'un contre pouvoir citoyen.  Merci.    _________________________________________________________________________________________

sites

 

 

 

 

 

 

<a href='http://www.agoravox.fr/?auteur65858' onclick='window.open(this.href);return false;'><img src='http://www.agoravox.fr/squelettes/images/icone_redacteur3.gif' /></a>