Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 17:41

De plus en plus fort .

Suite aux déboires sur la suppression ou pas, du référendum obligatoire pour les nouvelles adhésions à l'UE, dans la constitution,  il y a blocage ;  Pour  résoudre un problème qu'ils ont eux même créé  le mieux, pour les parlementaires est de se défausser de leur responsabilité.

Voici la solution étudiée par l'UMP, présentée comme "un compromis acceptable pour que la réforme des institutions puisse être adoptée". 

PARIS (AFP 30 juin 16 h) - L'UMP travaille sur un "référendum d'initiative populaire spécifique pour les questions d'adhésion" à l'Union européenne, afin de trouver un "compromis acceptable" concernant la Turquie, a annoncé lundi Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP. 

C'est "une solution qui permettrait au peuple français d'imposer juridiquement à un président de la République" ce référendum, a-t-il fait valoir. "Nous travaillons sur les détails techniques" de ce dispositif, et notamment sur "le seuil de déclenchement" de l'initiative (nombre de signataires nécessaires), qui devra être "plus facile" à atteindre que le référendum d'initative populaire déjà prévu dans la réforme constitutionnelle, et qui n'est pas remis en cause, a-t-il précisé

Il ne serait pas limité uniquement à la question de la Turquie, mais évidemment les citoyens auraient la possibilité, à partir du moment où il y a une procédure d'adhésion, de déclencher un référendum", a ajouté le député des Hauts-de-Seine.".


Nous rappelons donc que l'assemblée nationale avait déjà inventé le concept du Référendum  populaire d'initiative réservée aux parlementaires,

Aujourdhui, il y en aura un deuxième concept, celui  du Référendum conditionnel d' engagement citoyen obligatoire.  Si les citoyens ne demandent pas, il n'y en aura pas. 

c'est formidable !!! non ?

a) c'est le  juste contraire d'une initiative citoyenne. 
b)  en passant, il est à remarquer qu'à cette occasion, on veut bien  admettre que les seuils décidés pour le premier "référendum d'initivative parlementaire" étaient bien trop sévères et difficiles à atteindre. 

Ce qui démontre à merveille que les élus ne veulent de l'initiative citoyenne que si elle est innacessible ou à la limite qu'à la condition que les élus décident eux mêmes de l'objet de l'initiative.

Cette réforme après avoir été un bric à brac, confine à l'absurde..  les parlemetnaires n'ont plus honte de rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by candidat 007 - dans Référendum citoyen
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bienvenue sur le blog de la rénovation démocratique. Notre combat est de faire la promotion du Pacte démocratique, de promouvoir l'instauration d'un contre pouvoir citoyen.  Merci.    _________________________________________________________________________________________

sites

 

 

 

 

 

 

<a href='http://www.agoravox.fr/?auteur65858' onclick='window.open(this.href);return false;'><img src='http://www.agoravox.fr/squelettes/images/icone_redacteur3.gif' /></a>