Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 11:38

Le diagnostic est posé ; la rénovation démocratique en France est impérieuse. Elle doit être importante ; la preuve , on modifie plus de 35 articles de la constitution, on réétudie le préambule, on se pose la question de la suppression des départements, on veut modifier l’élection des conseillers régionaux, on va procéder à un redécoupage des circonscriptions etc etc.. Cette rénovation démocratique est dénommée « citoyenne » et on nous ment. Le citoyen est tenu écarté de cette réforme, on le trompe, on ne lui demande pas son avis, on se moque de lui.



- Cette réforme est un mensonge ; le meilleur exemple est sans doute la proposition fallacieuse de « Référendum d’Initiative Populaire ». Elle n’est ni populaire et encore moins citoyenne. Elle est d’initiative parlementaire, et encore d’initiative des deux seuls partis de gouvernement puisqu’il faut réunir 185 parlementaires). Elle est inapplicable. ( 4,5 Millions de signatures). Par ailleurs, on refuse des mesures qui ne seraient pas d’ordre constitutionnel. C’est un mensonge. Il est en effet, possible de mettre ce que l’on veut dans la constitution, (ex ; cumul des mandats). Il suffit de le décider à la majorité requise. D’ailleurs pour l’incorporation du Référendum « Populaire », il n’y a eu aucun problème.

- Cette réforme est démagogique ; loin de moi de contester l’intérêt de la reconnaissance des langues régionales dans la constitution, mais il est clair que cette avancée culturelle n’a que peu de choses a voir avec la démocratisation du régime. Elle est utilisée pour tenter de convaincre quelques parlementaires récalcitrants et ça peut marcher.

- Cette réforme est un florilège de faux semblants ; Pour confirmation vous pouvez lire l’article de Marie-Anne Cohendet, professeur de droit constitutionnel à l’université Paris I, qui les décrypte les uns après les autres :
http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/05/gouverner-cest.html


- Cette réforme est une sous-réforme. Elle écarte les seules mesures qui sont, de l’avis unanime des constitutionnalistes et du Comité Balladur, les exigences premières d’une démocratie moderne. (le non cumul des mandats et des fonctions pour les parlementaires, une dose de proportionnelle pour l’élection des députés, la suppression du veto du Sénat pour les révisions constitutionnelles. .)

- Cette réforme est un vol constitutionnel, et les délinquants sont les partis dits "de gouvernement". Les tractations entre les partis n’ont pour seuls objectifs que de sauvegarder leur prééminence sur la vie politique (accentuation de la bipolarisation, mode de scrutin), de conserver les privilèges de leurs élus (cumulards), de garder la main mise sur « la participation » citoyenne aux débats publics, de se partager entre eux les atours du pouvoir. Cette réforme est une simple réorganisation minimale du règlement intérieur des assemblées, qui ne pose pas les questions préalables de la légitimité, de la responsabilité de leurs membres.

- Cette réforme est « une réforme à la française », ce qui est péjoratif. Il suffit pour cela de regarder un peu à l’extérieur comment est organisée une révision constitutionnelle d’ampleur. Quant on pense que dans certains cantons suisses, on se ménage quatre années de pédagogie et de travaux citoyens pour réviser une constitution qui sera validée par référendum, on peut commencer à se poser des questions sur le respect des textes en France. A ce sujet, il y a eu 24 révisions constitutionnelles en France depuis 1958 dont les 9/10 sont des révisions d’opportunité politicienne.

le citoyen ; un incapable constitutionnel. !

En conclusion, la leçon de l’histoire de cette réforme caricaturale est que le citoyen français est considéré comme un incapable constitutionnel. Il est tout a fait certain que l’on peut analyser et gloser à perte de vue sur le fait que dans les textes tous les grands principes sont affichés ostensiblement (pour le peuple, par le peuple etc..) mais on a bien vu qu’en France ce ne sont pas les textes et l’esprit constitutionnel qui importent ; c’est la pratique des Elus et la sauvegarde des pouvoirs tous plus monarchiques les uns que les autres. (du Président de la République au plus petit Président de Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple.).

Tout cela n’est plus admissible dans ce pays que l’on appelle « le pays des droits de l’homme et du citoyen ».

Un congrès participatif , ça vous dit ? ….

Aussi, suite à des discussions sur un forum, nous avons décidé de lancer un appel à tous les forumeurs, bloggers, internautes intéressés par la question des institutions et de la rénovation démocratique, pour diffuser le plus possible notre message citoyen.
Selon l’écho obtenu , fin juin, il sera alors temps de prévoir des rencontres ce jour là, le 7 juillet 2008, devant la préfecture dans chaque département, et donc aussi à Versailles.

http://changerlarepublique.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by candidat 007 - dans La réforme de 2008
commenter cet article

commentaires

mourad 20/06/2008 19:05

pétition pour la déstitution de sarkozy, j'ai signé et je vous invite a signer et à diffuser largement, pétition à signer sur http://www.antisarkozysme.com

naradamuni 29/05/2008 13:28

Soyez assuré que je ne le prends pas mal, mais il était nécessaire de clarifier le sens de mon premier post*.
Je visite votre blog depuis quelques temps et je ne comprenais pas, au vu de ce que j'ai appris grace à vous et d'autres, le ton de votre réponse.
Je place ce post sur le maximum de fil pour interpellé le maximum de consciense sur le RIC et pour dénoncer la supercherie du RIP que se sont voté récément les élus.

bernard 29 29/05/2008 12:50

Ecoutez ! je suis d'accord avec vous il n'y aucun problème. Ce que je n'avais pas compris, dans votre post, c'est votre long papier pour la défense du RIC. Je suis tellement d'accord, (j'ai d'ailleurs des propositions sur le blog "voir articles" là on pouvait en discuter..) Ici,sous cet article, il me semblait plus important de dénoncer "le référendum d'initiative Populaire" ou plutôt "parlementaire" du projet Sarkosi, ce que vous faites dans votre dernier commentaire, et ce que l'on pouvait faire pour lutter contre.
Que vous le preniez mal ! c'est domamge. Quant à la démocratie participative, j'ai aussi dit ce que j'en pensais dans plusieurs autres articles du blog.

naradamuni 29/05/2008 11:46

@ bernard29

Foin des divisions et de la non-compréhension actuelle

"Vous pourriez demander l'inscription d'un vrai Référendum d'initiative citoyenne et non de subir le référendum d'initiative parlementaire que viennent de voter les députés."

Je demande quoi, si ce n'est justement l'inscription du RIC ?

Si je subit le RIP voté par les députés, je pense qu'il en est tout autant pour vous. Et après... ?
Si je subit ce n'est pas par préférences!!

Leur RIP qui comme leur "démocratie participative" ne sont que des expressions en trompe l'oeil qui vident de leur sens les mots Référendum et Démocratie et ne respectent en rien la Souveraineté du Peuple.

-"Dans les États qui juxtaposent à la puissance législative des Chambres la possibilité de demandes populaires de référendums, c'est le peuple qui monte au rang suprême par l'acquisition du pouvoir de prononcer le rejet ou l'adoption définitive des décisions parlementaires.
Le RIP ne répond pas à cela puisque ce sont les mandatés (élus) qui ont le pouvoir de... et non le peuple!

Je ne fais pas l'analyse de la "démocratie participative" qui pour moi, comme je le dis plus haut, est un faux-semblant, perversion sémantique de la novlang actuelle.

La participation ou mobilisation peut-être démocratique, la Démocratie elle, est .

Quant à Ma mobilisation démocratique, elle n'a pas attendu le rassemblement du 7 juillet auquel, n'en déplaise, je ne participerais pas physiquement, étant accidenté de la vie, "parasite" des "caisses" de la "démocratie française".
Aurais-je moins de "valeur ajoutée" par ma non-participation ?
J'espère avoir exprimé ma pensée d'une plus juste façon.
Merci pour votre acceuil et votre écoute à ma participation sur votre blog.

bernard29 29/05/2008 01:34

à naradamuni,
Foin des analyses sur la démocratie participative,!!
Etes vous d'accord pour participer à une mobilisation démocratique pour le 7 juillet? .

Vous pourriez demander l'inscription d'un vrai Référendum d'initiative citoyenne et non de subir le référendum d'initiative parlementaire que viennent de voter les députés.

Bienvenue

Bienvenue sur le blog de la rénovation démocratique. Notre combat est de faire la promotion du Pacte démocratique, de promouvoir l'instauration d'un contre pouvoir citoyen.  Merci.    _________________________________________________________________________________________

sites

 

 

 

 

 

 

<a href='http://www.agoravox.fr/?auteur65858' onclick='window.open(this.href);return false;'><img src='http://www.agoravox.fr/squelettes/images/icone_redacteur3.gif' /></a>